Mes trois premières années universitaires étaient vides.

 

J’avais très peu d’amis et je ne faisais partie d’aucune activité en dehors des cours. J’étais anxieux et déprimé. Rendu en quatrième année, je passais la majorité de mes soirées au centre-ville ou dans des fêtes, car je pensais pouvoir y trouver de véritables relations.

Lorsque j’ai commencé mes études universitaires, je n’étais pas chrétien, même si j’avais grandi dans une église et que j’avais participé au groupe jeunesse. Je n’avais jamais compris l’évangile ou ce que cela voulait dire de suivre Jésus. Sans fondement solide dans la foi, les études universitaires et la vie en résidence ont ébranlé mes croyances, et ma croyance en Dieu a disparu. 

Une simple invitation

En novembre de cette dernière année, j’étais fatigué de mes efforts pour trouver le bonheur et stressé par l’incertitude de ce que j’allais faire après mes études. Environ au même moment, de façon inattendue, un ami du secondaire m’a invité ainsi qu’un autre ami à une rencontre de Pouvoir de Changer. Quand je suis arrivé, j’étais ébahi par l’accueil chaleureux du groupe et les liens forts entre les membres. La semaine suivante, un certain David m’a invité à aller manger des ailes de poulet avec d’autres gars.

Au cours de ce mois-là, j’ai commencé à développer des amitiés authentiques avec les gars de la sortie « ailes de poulet ». Je me suis dit que je n’avais pas besoin de croire en Dieu, mais que je continuerais à passer du temps avec eux pour leur amitié. Au début de décembre, David m’a mis au défi de me joindre à lui à P2C+, le congrès national de Pouvoir de Changer à Toronto. C’était un grand engagement et je n’avais pas beaucoup d’argent, alors je lui ai dit que si je pouvais me le permettre financièrement, j’y serais.

Quelques jours plus tard, j’ai reçu un courriel de mon université m’annonçant que j’avais reçu une bourse. Et juste comme ça, j’avais les fonds pour y aller.

« Je me suis dit que je n’avais pas besoin de croire en Dieu, mais que je continuerais à passer du temps avec eux pour leur amitié. » – Keith L

 

 

Tu veux m’organiser une fête?

Le deuxième jour du congrès, j’ai entendu l’histoire du fils prodigue de l’évangile selon Luc, et ma vie en a été transformée.

Le fils prodigue croyait que la vie qu’il pouvait se construire était meilleure que celle que son père pouvait lui offrir. Il s’est retrouvé complètement démuni, et voulait retourner à la maison dans l’espoir de devenir au moins l’un des serviteurs de son père. Mais le père l’a accueilli de retour à la maison, et a même organisé une fête pour lui!



Quand j’ai entendu ces paroles, un déclic s’est produit en moi.

J’ai réalisé que je ne serais jamais satisfait par la vie que je poursuivais. Soudainement, j’ai compris que les choses offertes par le monde étaient vides. Les relations et mon statut ne pouvaient pas augmenter ma valeur, mais j’avais une valeur éternelle en Dieu. La joie m’a inondé à ce moment-là et c’était comme si on m’ôtait un poids de mes épaules. J’ai compris que Dieu m’accueillait de retour à la maison même si je n’avais rien fait pour le mériter.

« J’ai compris que Dieu m’accueillait de retour à la maison même si je n’avais rien fait pour le mériter. » – Keith L

Une toute nouvelle vie

Quand je suis retourné aux études en janvier, ma vie était transformée. Le nouveau sens de sécurité que j’avais en Christ a continué à s’approfondir et j’ai commencé à connaître Dieu comme la seule vraie source de satisfaction dans la vie. Je me suis joint à un petit groupe d’étude biblique et j’ai fait l’expérience d’une communauté plus profonde. Les étudiants de P2C m’encourageaient continuellement à grandir dans ma nouvelle relation avec Jésus.

En février, David m’a mis au défi encore une fois : faire un voyage missionnaire à Montréal ce mois-là. J’ai accepté, et pendant ce voyage, j’ai acquis des habiletés pour parler de ma foi avec les autres et m’a confiance s’est accrue.

La croissance ne s’est pas arrêtée là.

De retour sur le campus, j’ai continué à grandir avec mes nouveaux amis de P2C en apprenant d’eux et en poursuivant Jésus avec eux. Nous avons discuté de la Parole de Dieu ensemble, ce qui m’a poussé à y réfléchir de manière plus sérieuse. Ils ont continué à m’encourager à grandir comme disciple de Jésus et m’ont aidé à comprendre ce que cela veut dire de suivre Dieu.

Quand tu imites Christ, je peux le voir

Quand je pense à ce groupe de personnes à P2C, je me souviens des paroles de Paul aux Corinthiens dans 1 Corinthiens 11.1 : « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ. »

Ces amis sont des imitateurs de Christ, que ce soit par les paroles qu’ils s’adressent les uns aux autres, la manière dont ils s’encouragent les uns les autres, leur accueil chaleureux, leur confiance en Dieu dans les difficultés ou leur reconnaissance à Dieu pour ses bénédictions. Apprendre à les connaître et vivre avec eux m’a donné l’image la plus claire de ce que cela veut dire être un serviteur fidèle de Jésus.

Pouvoir de Changer est l’une des plus grandes bénédictions de ma vie. Il est excitant de savoir que le Seigneur continuera à utiliser Pouvoir de Changer pour atteindre plus d’étudiants comme moi.

 


par Keith Lockhart


Keith est un récent diplômé de la Western University et a travaillé cet été dans un camp chrétien, appelé Forest Cliff, à la direction d’un programme dont l’objectif est d’aider les enfants handicapés à s’intégrer à la vie du camp. Keith écrit : « Il est très cool de rencontrer ces enfants et de voir plus loin que leur handicap et d’apprendre à les connaître véritablement! » Keith est excité de voir ce que Dieu fera prochainement. Son explication : « Il m’a donné des plans dans le passé que je n’aurais jamais conçus moi-même! »

 

Partager

Catégorie : 
Éveil spirituel