Lettre à moi-même,

Dans les prochaines années, tu vas apprendre que les savoirs intellectuel et émotionnel sont deux choses différentes. Tu as grandi dans une famille chrétienne aimante et tu as un bagage spirituel incroyable.

Pourtant, tout ceci n’aura plus de sens bientôt. Laisse-moi t’expliquer.

Bienvenue dans le monde étudiant tel qu’il sera pour les prochaines années de ta vie.

Tout le monde roule, les travaux et les échéances s’enchaînent sans arrêt. Tu vas te sentir dépassée et tu vas vouloir donner le meilleur de toi. Tu vas t’entourer de gens comme toi qui prennent leurs études au sérieux et qui passent beaucoup de temps à étudier.

En partant, tu ne peux plus te reposer sur les autres pour confirmer ta valeur. Non, les autres n’ont pas plus de temps que tu en as et tu vas devoir apprendre une nouvelle façon de communiquer et de prendre ta place.

Prendre ta place… tu n’arrives pas à le faire quand tu ne crois pas que tu as de la valeur.

Ton bagage spirituel te permet de parler de Dieu et de son Amour immense pour ses enfants. Ton bagage spirituel te permet aussi de comprendre intellectuellement ce que la Bible dit sur toi. Tu sais que Dieu t’aime et veut ton bien. C’est merveilleux que tu aies toutes ces connaissances, mais il faut qu’elles se transforment en véritables vérités pour toi.

Tu devras changer de cap maintenant que tu commences une nouvelle vie dans un milieu toujours en tempête. Tu as accumulé tout ce savoir, mais cherches-tu à voir son application dans ta vie personnelle? Comment Dieu te démontre-t-il la valeur que tu as à ses yeux? Comment prend-il soin de toi? Comment fait-il tout ça jour après jour?

Il est normal en tant qu’humain d’avoir besoin de ressentir des choses pour les acquérir comme faits indubitables. Te sentir appréciée des autres et te sentir importante sont des sentiments reposant sur des faits de ta réalité de tous les jours. Dans ce nouveau monde que sont les études supérieures, tu ne recevras probablement plus autant ce genre d’expériences provenant de tes amis et collègues. Il se pourrait que tu te sentes sans cesse mise de côté pour autre chose de plus « prioritaire » et que tu te sentes rapetisser de plus en plus au travers des sessions. Ta soif d’appréciation et de confirmation te mènera à suivre des dynamiques relationnelles qui t’épuiseront au lieu de te soutenir.

Dieu t’invitera sans doute à amorcer un virage dans la vision que tu crois qu’il a de toi.

Il t’invite à te voir avec les mêmes lunettes que celles qu’il prend pour te regarder. Pour lui, tu es plus précieuse que n’importe qui d’autre. Tu n’es comparable à personne et il souhaite te connaître, tu es si intéressante pour lui! Laisse-le te parler et te dire le fond de sa pensée au travers de sa Parole. Cesse de t’appuyer sur les passages que tu connais. Lis, lis, lis!! Lis et mémorise, rentre ces paroles dans les fissures de ton cœur pour les colmater et le rendre encore plus solide.

« Parce que tu as du prix à mes yeux, parce que tu es honoré et que je t’aime. » Ésaïe 43.4a

« L’Éternel ton Dieu t’a choisi, pour que tu sois un peuple qui lui appartienne entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre. » Deutéronome 7.6

« Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Romains 5.8

« Jusqu’à votre vieillesse je serai le même, jusqu’à votre vieillesse je vous soutiendrai; je l’ai fait, et je veux encore vous porter, vous soutenir et vous sauver. » Ésaïe 46.4

C’est écrit noir sur blanc. Il t’aime. Il t’a choisie. Toi, pour qui tu es, pour toujours.

Ne te tape pas sur la tête, c’est normal que ce soit dur à réaliser!

Ce n’est pas une compétition d’école du dimanche : il n’y a plus que toi et Dieu, ton cœur et le sien en relation.

N’oublie jamais que tu as de l’importance. Jésus est mort pour toi. Tu n’es pas une poussière. Tu n’es pas une personne lointaine pour lui : il te connaît par cœur. Lui, il ne tassera pas un temps avec toi pour en avoir plus pour étudier la matière d’un examen. Il sera là à minuit quand tu te réveilleras paniquée pour tes notes et il sera là quand les autres ne t’écouteront pas et te parleront par-dessus.

Pour finir, rappelle-toi que, pour chaque mensonge qui revient sans cesse dans ta tête, Dieu a une vérité pour faire taire cette petite voix rabaissante. Laisse-lui la place, il la combattra pour toi. Pourquoi? Parce que tu as de l’importance. Oui, toi.

Au sujet de l'auteur

Frédérique Caron

Comment décrire Frédérique en quelques phrases? Une des choses qui la distinguent est certainement sa grande joie de vivre. Frédérique—ou Fred pour ses amis—déborde d’énergie pour sa famille, ses études et les projets qu’elle a à coeur. Après avoir aidé à partir un groupe P2C à Montréal il y a trois ans, elle s’est inscrite au joli Cégep de Saint-Hyacinthe et rêve de tout ce que Jésus peut y accomplir.

S’abonner à l’infolettre de P2C-Étudiants

Pour recevoir régulièrement des nouvelles du ministère étudiant, veuillez remplir ce formulaire.

   * indique des champs requis