Pour commencer, remontons un peu dans le passé. Au début de l’année 2015-2016, Patrick, étudiant à l’Université Laval, avait pris la direction du groupe de prière qui se réunissait une fois par semaine le lundi soir. Après avoir lu le livre Déclencheurs d’éveil spirituel de Dan Hayes publié par Pouvoir de Changer (P2C), il était convaincu de l’importance d’accroître les efforts de prière. Il a approché l’équipe des étudiants leaders de P2C pour leur parler du besoin de prier davantage. Il avait pris la décision de prier sur le campus tous les matins à 7 h 30 et les invitait à se joindre à lui. Certains d’entre eux ont répondu à l’appel et se sont engagés à prier un ou deux matins par semaine. En moyenne, de trois à cinq personnes étaient présentes chaque matin pour prier pour le campus au cours de l’année.

La prière pour la croissance

Puis, en mars dernier, les équipiers et étudiants leaders de P2C des campus de la ville de Québec se sont rassemblés pour faire le bilan de l’année universitaire et collégiale qui se terminait et pour fixer des objectifs principaux à atteindre dans l’année à venir. En gros, ils avaient une vision de croissance : ils désiraient voir s’accroître la participation à la rencontre hebdomadaire ainsi qu’à la réunion de prière quotidienne. Le nombre moyen de participants à la rencontre hebdomadaire tournait autour de 15, mais ils voulaient que celui-ci passe à 40, plus que le double. Quant à la réunion de prière, ils souhaitaient qu’elle compte en moyenne 10 participants par jour. Il s’agissait d’un défi de taille, mais les étudiants ont persévéré dans la prière pour l’atteinte de ces objectifs de croissance au cours de l’été. Et Dieu a répondu à leurs prières à la rentrée!

 

Une participation accrue à l’automne

C’était d’abord dans la rencontre hebdomadaire que la croissance s’est fait sentir. Ce moment de ralliement le vendredi soir est une merveilleuse occasion pour les membres du groupe de P2C de s’encourager mutuellement et de resserrer les liens entre eux. Pourtant, la participation stagnait depuis l’hiver 2015. Souvent, à peine 10 étudiants se présentaient. Il fallait rebâtir la rencontre hebdomadaire pour faire croître le ministère. En septembre dernier, l’équipe de P2C a décidé d’organiser une soirée louange pour démarrer l’année avec les étudiants chrétiens sur le campus de l’Université Laval. Quelle était leur joie de voir 35 étudiants assister à cette première rencontre hebdomadaire de l’année! Depuis, une moyenne de 25 étudiants participent à la rencontre chaque semaine. Ils prient que ce nombre continue à augmenter.

« [Le groupe des filles] se donnent des incitations amusantes à la participation. Par exemple, si une membre ne se présente pas à la prière, elle doit acheter de la crème glacée à toutes les autres! »

Un engouement pour la prière

La réunion de prière a aussi pris un nouvel élan. Pendant la semaine de relâche en octobre, la leader du GFD (groupe de formation de disciples) des femmes a mis les membres au défi d’assister ensemble à la réunion de prière matinale une fois par semaine le vendredi. Elles se donnent des incitations amusantes à la participation. Par exemple, si une membre ne se présente pas à la prière, elle doit acheter de la crème glacée à toutes les autres. Puis, le GFD des hommes a emboîté le pas en adoptant la réunion de prière du mercredi matin. Ainsi, le nombre de personnes réunies pour prier le matin a considérablement augmenté pour atteindre de 5 à 10 en moyenne par jour.

La puissance du jeûne ajouté à la prière

En novembre dernier, Patrick a présenté l’idée au groupe de P2C de consacrer une journée au jeûne pour demander au Seigneur de diriger leurs prochains pas en évangélisation personnelle. Cinq étudiants et tous les équipiers de P2C ont participé à cette journée de jeûne. Les résultats étaient immédiats. Quelques-uns des étudiants ont eu d’excellentes conversations spirituelles avec des amis et des colocs par la suite. Le jour même sur le campus, deux membres de P2C ont rencontré Sylvain, étudiant en quête de Dieu depuis un an. Il cherchait à comprendre la Bible, donc il a accepté avec joie l’invitation aux études pour curieux appelées Connecté. Même ceux qui ne participaient pas au jeûne en ont ressenti les effets. Theo, étudiant à l’Université Laval, s’est présenté à la réunion de prière qui concluait la période de jeûne sans en être conscient. Il était joyeux parce que la veille, il avait été poussé par le Saint-Esprit à apporter les cartes Perspective (cartes de conversation spirituelle) chez des amis non chrétiens avec qui il avait l’habitude de jouer à des jeux vidéos une fois par semaine. Les cartes Perspective ont remplacé les jeux vidéo cette soirée-là et Theo a fini par avoir une conversation de deux heures et demie avec ses amis sur des sujets spirituels. Sans qu’il le sache, un jeûne avait lieu simultanément pour que, justement, Dieu suscite plus de conversations de ce genre!

 

La prière porte ses fruits

Sous l’effet de la participation accrue au rassemblement du vendredi et à la prière quotidienne, les étudiants chrétiens sont plus actifs dans le partage de Christ avec leurs amis. À l’automne, Hannah, étudiante américaine en apprentissage du français à l’Université Laval, a démarré un café de discussion les lundis après-midis auquel elle invite régulièrement des amis non chrétiens pour parler de sujets spirituels. Sa personnalité chaleureuse et ouverte lui permet de surmonter la barrière de la langue et elle a le don de diriger n’importe quelle conversation vers Dieu. Chaque semaine, de cinq à six personnes assistent à ce café de discussion et les non-chrétiens ont commencé à y inviter des amis eux-mêmes. Une participante a expliqué la raison pour laquelle elle apprécie autant ce groupe de discussion : « Nous n’avons aucun autre contexte pour parler des grandes questions de la vie. »

L’équipe de P2C à Québec est très encouragée par cette croissance à la gloire de Dieu. Prions qu’elle continue pour qu’un plus grand nombre d’étudiants découvrent Jésus et soient transformés!  

Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel comme les eaux recouvrent le fond des mers.    – Ésaïe 11:9

 

C’est à votre tour :

  • Trouvez-vous que les choses stagnent du côté spirituel dans votre vie personnelle, dans la vie de l’église, sur votre campus, dans votre milieu de travail ou dans votre famille?
  • Croyez-vous que la prière peut remédier à l’apathie spirituelle?
  • Comment pouvez-vous augmenter la prière dans votre vie personnelle?
  • Comment pouvez-vous encourager les autres chrétiens de votre entourage à prier ensemble plus régulièrement?

 


Rachel Touchette


Fière Franco-Manitobaine, Rachel s’est jointe à l’équipe de Pouvoir de Changer – Étudiants en 2014 comme traductrice. Les langues et la musique figurent parmi ses plus grandes passions, mais avant tout, elle désire faire connaître Jésus dans la francophonie.


Partager

Catégorie : 
Nouvelles