Ce printemps, différentes équipes d’étudiants de P2C se sont envolées aux quatre coins du monde pour annoncer la bonne nouvelle de Jésus dans le cadre de voyages missionnaires. L’une de ces équipes s’est rendue à Paris. Voici le compte rendu d’une étudiante qui a participé au voyage à Paris l’an dernier pour vous donner un aperçu de ce que les équipes missionnaires vivent en ce moment.

– Le blogue officiel


Par Mel J.

Nous étions à Paris depuis 3 semaines et allions tous les jours sur le campus pour propager la bonne nouvelle de Jésus.

Mal de vivre spirituel

Depuis le début du projet, Dieu m’avait montré l’état réel de la France : un mal de vivre spirituel. Dans un milieu où les gens sont bombardés d’opinions et de faits, il est difficile de concilier les deux.

Il nous arrivait, plus souvent que ce à quoi je m’attendais, de rencontrer des gens qui faisaient des recherches sur différentes religions. Ce jour-là, mon amie et moi avions rencontré deux jeunes femmes. À ma grande surprise, elles étaient enthousiastes de nous rencontrer, malgré l’examen prévu pour le lendemain.

Cette personne qui change tout

L’un des outils d’évangélisation dont nous nous servions à Paris était « Perspective », un paquet de cartes explorant différents thèmes spirituels. Les deux jeunes femmes étaient très contentes de pouvoir faire le tour du paquet de cartes avec nous. Après un certain temps, elles ont réalisé que l’espoir dont nous parlions une fois rendues au thème « L’identité de Jésus » n’était pas simplement un évènement historique qui avait eu lieu quelque 2000 ans auparavant.

C’était une personne d’actualité, qui avait changé ma vie et celle de mon amie canadienne.

Rosanne and Ruth Paris Mission Trip 2015

La différence entre une religion et une relation

La difficulté en France est que beaucoup de gens sont blessés par la religion. Ce qui surprenait souvent les amis que nous avions rencontrés à Paris est la différence entre la religion qui nous gouverne et la relation qui nous transforme.

Comme plusieurs personnes en France, ces deux jeunes femmes n’avaient jamais rencontré de chrétiens qui percevaient leur foi comme la chose la plus précieuse qu’elles possédaient. Elles étaient extrêmement curieuses et posaient beaucoup de questions sur notre perspective par rapport à des sujets aussi diversifiés que la politique ou la famille.

Paris Mission Trip 2015

La véritable liberté

Bien que ces deux jeunes femmes aient fait preuve d’ouverture envers l’Évangile et qu’elles aient souhaité continuer la conversation, ce qui m’a surprise le plus de la conversation était le moment où l’une d’elles m’a dit : « Tu sais, c’est la conversation la plus intéressante que j’ai eue depuis des années. »

C’était pour moi un excellent rappel de la raison pour laquelle j’étais à Paris : dans un monde où la laïcité est perçue comme une liberté absolue, les gens sont perdus. Ils sont en mal de vivre spirituel. Ils cherchent la vérité qu’ils n’ont pas trouvée encore : Jésus.

Feet Paris Mission Trip 2015

À votre tour :

  • Priez pour les étudiants et les équipiers de P2C qui sont actuellement en voyage missionnaire.
  • Priez que le Seigneur ouvre les yeux et les oreilles des gens avec qui la bonne nouvelle de Jésus est partagée pour qu’ils comprennent et soient sauvés.
  • Si vous n’avez jamais fait de voyage missionnaire avec Pouvoir de Changer-Étudiants, songez-y pour l’année prochaine. Vous trouverez une description de nos voyages missionnaires ici.

 

Partager

Catégorie : 
Missions mondiales, Nouvelles