Études de groupes
Découvrir Jésus
Formation de disciple
Vie chrétienne

L’assurance

L’essentiel :

Tout croyant a un besoin légitime d’assurance de son salut. Pourtant, bien des gens vivent dans l’incertitude à cet égard à divers degrés. Aide l’étudiant à acquérir l’assurance de sa nouvelle relation avec Jésus et de la vie éternelle. La confiance s’installe au fur et à mesure que nous avons la foi en la fiabilité de Dieu et des promesses de sa Parole.


 

Il arrive souvent que les croyants se heurtent à des questions et à des incertitudes concernant ce que cela signifie être chrétien. Il est normal de se demander s’il est possible de perdre sa relation avec Jésus ou s’il est nécessaire d’inviter Jésus dans sa vie une fois de plus.

 

Q : Quelles questions ou incertitudes as-tu déjà eues concernant ta relation avec Jésus?

Conseil : N’oublie pas de faire part de tes propres expériences. Cela mettra ton disciple à l’aise.

Q : Selon toi, quel est l’effet du doute sur nos relations?

Le doute peut créer un manque de confiance qui nous pousse à remettre en question la relation. Le doute peut nuire à la communication, susciter la peur et provoquer l’inquiétude ou la frustration.

Q : Comment le doute peut-il avoir un effet sur notre relation avec Jésus?

 

L’assurance de notre relation avec Jésus repose sur la réponse à deux questions :

1) Est-ce que j’ai confiance en Dieu?

2) Est-ce que j’ai confiance en ce que la Bible me dit à propos de Dieu?

 

AVOIR CONFIANCE EN LE TÉMOIGNAGE DE DIEU

Lis 1 Jean 5.9-13.

Q : Que nous disent ces versets?

Le témoignage de Dieu au sujet de Jésus est le suivant : Dieu nous a donné la vie éternelle en Jésus. Si nous avons le Fils, nous avons la vie. Si nous n’avons pas le Fils, nous n’avons pas la vie.

 

(5.9)

Q : Quelle est la définition d’un témoignage fiable?

La mesure dans laquelle nous nous fions aux paroles d’une personne dépend de la confiance que nous avons en elle. Souvent, on pense au témoignage dans le contexte d’un tribunal. Un témoignage est le récit verbal de quelqu’un qui confirme la véracité de quelque chose.

Q : Crois-tu que le témoignage de Dieu est digne de confiance? Pourquoi?

 

(5.10)

Q : Puisque Dieu nous a rendu son témoignage, nous avons deux options : de le croire ou non. Qu’arrive-t-il si nous croyons Dieu sur parole?

Nous avons le témoignage de Dieu dans notre cœur.

Q : Qu’arrive-t-il si nous ne croyons pas Dieu?

Nous faisons de Dieu un menteur.

 

(5.11)

Q : Le témoignage de Dieu affirme la véracité de deux choses. Quelles sont-elles?

1) Dieu nous a fait le don de la vie éternelle. La vie éternelle n’est pas méritée.

2) Nous obtenons la vie éternelle par son Fils.

Q : Que veut-on dire par « vie éternelle »?

Jean 17.3 la décrit de la manière suivante : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » Aussi, il est important de noter que ces versets NE disent PAS : « Celui qui vit une vie parfaite, celui qui ne pêche point, etc. » Nous pouvons avoir l’assurance que nous avons la vie éternelle uniquement par la grâce de Dieu, par la foi.

 

(5.12)

Q : Quelles sont les deux catégories de personnes décrites dans ce verset?

Celles qui ont le Fils et la vie, et celles qui ne les ont pas.

Q : Est-il possible d’avoir le Fils sans avoir la vie éternelle?

Non.

Q : Est-il possible d’avoir la vie éternelle sans avoir le Fils?

Non.

Q : Est-il possible de penser qu’on a la vie éternelle sans l’avoir?

Oui.

Q : Est-il possible d’avoir la vie éternelle, mais de ne pas en avoir l’assurance?

Oui.

 

(5.13)

Q : À qui Jean a-t-il écrit ces choses?

À ceux qui croient au nom du Fils de Dieu.

Q : Pourquoi les a-t-il écrites?

Pour qu’ils sachent qu’ils ont la vie éternelle.

Q : Jean croyait-il qu’il est possible de savoir que nous avons la vie éternelle?

Oui.

 

COMMENT SAVOIR SI J’AI LE FILS?

Conseil : Utilise le schéma pour illustrer les notions suivantes et les lier à tes propres expériences. Ensuite, mets-les dans le contexte de la vie du nouveau croyant.

(A) Lis Jean 3.16.

Q : Quels sont les deux avenirs possibles décrits dans ce verset?

Périr ou avoir la vie éternelle. Les extrémités de ces deux lignes représentent les deux fins.

Q : Quel avenir Dieu souhaite-t-il pour nous? Pourquoi?

La vie éternelle, parce qu’il nous aime.

 

(B) Lis Romains 6.23.

Q : Qu’avons-nous mérité?

La mort, à cause de nos péchés.

Conseil : Mets un X sur la ligne inférieure et inscris ton nom à côté de celui-ci. Reviens sur ton histoire et explique qu’avant de recevoir Jésus comme ton Sauveur et ton Seigneur, tu étais sur la ligne de la mort éternelle.

Q : Qu’est-ce que Dieu veut nous donner?

Selon ce verset, Dieu veut nous donner le don de la vie éternelle par son Fils.

 

(C) Lis Romains 5.8.

Q : Dieu n’a jamais cessé de nous aimer, même si nous étions pécheurs. Qu’est-ce qui a poussé Dieu à donner son Fils pour nous?

Il était motivé par son amour pour nous.

Q : Selon toi, pourquoi Jésus devait-il mourir?

Il est mort pour payer le prix de nos péchés et pour enlever notre honte, afin que nous puissions être pardonnés et obtenir la vie éternelle.

 

(D) Lis Jean 5.24.

Q : Selon ce verset, quel est notre rôle dans le salut?

Entendre le message et y croire.

Conseil : Raconte le reste de ton histoire, en soulignant la manière dont tu es devenu chrétien. Trace une flèche de la ligne inférieure à la ligne de la vie éternelle en passant par la croix. Inscris un X pour te représenter sur la ligne supérieure. Raconte de nouveau tes incertitudes passées et explique que tu as maintenant l’assurance d’avoir la vie éternelle parce que tu sais que Christ est dans ta vie.

Q : À la suite de notre discussion, à quel point es-tu certain d’avoir la vie éternelle?

Conseil : Si ton disciple n’est pas certain à 100 %, demande-lui s’il a invité Jésus dans sa vie. Révisez ensemble 1 Jean 5.12 et pose-lui encore la question suivante : s’il a le Fils, a-t-il la vie, d’après la promesse de Dieu?

 

D’après les promesses de Dieu, tous ceux qui ont le Fils peuvent avoir l’assurance d’avoir la vie éternelle avec Dieu. Notre assurance ne repose donc pas sur nos émotions, mais sur la fiabilité de Dieu. Prie avec ton disciple afin que Dieu augmente sa foi dans la fiabilité de sa promesse.

 

Passer à l’action :

  • Relis le livret Connaître Dieu personnellement, surtout les pages « L’assurance » et « La relation » (à la fin du livret).
  • Commence à lire l’évangile selon Jean ou 1 Jean dans la Bible.
  • Parle de cette décision que tu as prise pour ta vie avec un ami.

 


Une grande partie du contenu de cette discussion a été adapté avec permission de Notions pour la vie, « Passer du doute à l’assurance », publié par Pouvoir de Changer. Nous sommes reconnaissants pour ces idées et nous voulons souligner leur influence dans la rédaction de cette conversation.

Vous aimeriez peut-être…