Nous voilà rendus au deuxième article de notre trilogie sur l’importance de suivre Jésus en mission. Sentez-vous libre d’aller voir l’article précédent ou encore de lire la suite. Bonne lecture!

~ Le blogue officiel


 

Mike Woodard, l’ancien directeur de P2C-Étudiants a un slogan : « You just never know. » «Tu ne sais jamais » ce que Dieu a prévu lorsque tu fais un pas de foi pour parler de Jésus avec quelqu’un. Mike a même un petit bracelet en caoutchouc portant les mots « You just never know » pour lui servir de rappel. Et il peut raconter une histoire après l’autre de conversations merveilleuses et surprenantes qu’il a eues lorsqu’il a fait un pas de foi.

 

Changement et bémol

Cela me fait penser au voyage missionnaire Rosée du désert que j’ai fait en 2012. En faisant un pas de foi, ma femme Cassandra et moi ne savions vraiment pas ce que Dieu avait prévu pour nous. Nous nous étions inscrits pour le voyage à Paris cet été-là – mais ce n’était pas Paris que Dieu avait prévu pour nous. À cause de la grève étudiante qui a repoussé la fin de session au Québec, les étudiants et étudiantes qui voulaient aller à Paris ont dû se désister, et sans étudiants, le voyage n’a pas eu lieu. Alors le directeur du voyage dans la région surnommée Rosée du désert nous a demandé de nous joindre à son groupe.

Lettres sans finAinsi, Cassandra et moi nous sommes mis à chercher des fonds pour aller en Afrique. Deux fois 4800 $ représentait un montant considérable à amasser, alors nous avons envoyé plus de 200 lettres. Nous avons prié. Nous avons recontacté les gens. Et rendus à la fin de la semaine de Pâques, moins de trois semaines avant notre départ, nous avions reçu… à peine 2000 $, moins du quart de notre objectif.

Le samedi soir, la sœur de Cassandra est venue souper chez nous. Nous lui avons raconté à quel point nous étions découragés de ne pas pouvoir partir avec le groupe. Toujours prête à nous aider, elle nous a demandé si elle pouvait distribuer quelques lettres à son église. Je pense qu’elle en a pris cinq. Je doutais que cela fasse une différence.

Avançons à mercredi soir. Mon téléphone sonne. La voix de ma belle-sœur me dit : « Devine quoi! »
– Quoi?
– Vous allez en Rosée du désert!
– Euhhhh… ouais, c’est ça le plan depuis quelque temps déjà…
– Non, tu ne comprends pas! Vous partez vraiment en Rosée du désert!
Semblerait-il qu’un membre de son église ait offert, de façon anonyme, de combler notre écart.

 

Rencontre inattendue

Nous nous sommes donc rendus en Rosée du désert, avec un réel sentiment que Dieu y avait prévu quelque chose de spécial pour nous.

L’appartement où nous restions pendant le voyage missionnaire était en face d’un McDo, un très bon endroit où trouver des étudiants. À un moment donné, Cassandra et une étudiante canadienne sont allées au McDo, et elles ont abordé deux filles qui mangeaient sur la terrasse. Elles se sont présentées en tant que Canadiennes en échange culturel pour rencontrer des gens de ce pays-là.

En fin de compte, les deux filles n’étaient pas du tout intéressées, mais une autre qui étudiait à la table à côté s’est tournée vers elles pour leur dire : « Vous venez du Canada? Moi, je m’en vais étudier au Canada en septembre! »

En parlant avec elle, ma femme a appris que cette fille allait étudier à l’UQAM, et ce qui est plus, elle avait un ami, Rachid*, qui venait étudier à Québec, à l’Université Laval! Elles ont échangé leurs coordonnées, et ensuite Cassandra et moi les avons vus quelques fois avant de partir… et de retour à Québec, nous avons retrouvé Rachid pour parler davantage de Jésus…

Tu ne sais jamais…

*nom fictif

 

C’est à ton tour :

  • As-tu déjà vécu une situation similaire à celle de Brad où Dieu s’est servi de ton pas de foi pour produire un résultat surprenant? Qu’est-ce qui s’est passé?
  • Prends connaissance de nos voyages missionnaires et demande à Dieu s’il ne t’appellerait pas à l’un de ces pays.

 


Brad Stewart


Brad StewartBrad Stewart dirige l’équipe de Pouvoir de Changer – Étudiants (P2C) à Québec avec sa femme Cassandra. Il a fait ses études à l’Université de Waterloo en Ontario. Brad oeuvre auprès des étudiants au Québec depuis bientôt huit ans et l’Ordre missionnaire est l’une de ses plus grandes passions. Ayant déjà participé aux voyages missionnaires Rosée du désert, Montréal et Québec avec P2C ainsi qu’au voyage en Haïti avec GAiN, Brad recommande à tous l’expérience de partir en mission!


 

Partager