Lettre à moi-même,

Les gens t’ont probablement dit que les années universitaires comptent parmi les meilleurs moments de ta vie. (Les gens te diront aussi qu’être parent de jeunes enfants est la meilleure période de ta vie, ou qu’être grand-parent est la chose la plus merveilleuse. Alors peut-être que le secret, c’est que tous ces stades de la vie sont fantastiques, et tu apprendras à apprécier chacun d’eux individuellement.)

Maintenant que tu es rendue à l’université, tu observes ce qui se passe autour de toi et tu tentes de profiter de chaque expérience tout en maintenant ta moyenne cumulative.

Choisis tes activités avec soin. Tu seras contente de l’avoir fait.

Permets-moi de te révéler un secret :

Ton temps ici sera l’une des meilleures périodes de croissance de ta vie.

Les amis avec qui tu choisis de passer du temps, les congrès auxquels tu décides de participer, ce que tu fais de tes étés… toutes ces choses contribueront à l’entièreté de ton expérience. Amuse-toi, ne te stresse pas trop. Mais un peu de stress te mettra probablement le feu au derrière pour que tu accomplisses tes travaux à temps.

Plus tard, tu regarderas en arrière et tu te diras : « Wow, j’ai passé beaucoup de temps à prier, à lire ma Bible et à écouter des prêches pendant cette période. Je suis tellement contente d’avoir fait ça! »

La crainte n’est pas vraiment une bonne raison

Mais ne néglige pas l’évangélisation.

Je sais que ça peut être angoissant quand tous tes camarades de classe détestent les missionnaires et croient que les chrétiens ont ruiné le monde. Je sais que tu es saisie de crainte à l’idée que tu passeras pour une imbécile aux yeux de tes pairs super intelligents. Je sais que tu te préoccupes de donner une bonne image de Christ ou de la Bible.

Tu as besoin de faire confiance au Saint-Esprit qu’il te guidera dans les conversations – il est Dieu et toi, tu ne l’es pas.

Ce n’est pas la fin du monde si tu as l’air un peu stupide. Ça va si tu parais un peu bizarre, parce que la réalité est que les chrétiens croient des choses que le monde perçoit comme étant très étranges et même « rétrogrades ».

Sois bizarre, tout le temps – ça prend de la pratique

N’évite pas d’être entièrement toi devant tes camarades de classe.

Ça pourrait mener à ton plus grand regret des années universitaires. Permettre à la crainte d’avoir le dessus est une terrible habitude à adopter. Elle peut te conduire dans de nombreuses situations compromettantes, non seulement liées à l’évangélisation.

Apprends à « t’engager » dans ces circonstances effrayantes en faisant confiance à Dieu qu’il dirigera tes pas et que le Saint-Esprit te guidera. La pire chose que tu puisses imaginer n’est rien comparativement à ce que Christ a enduré à la croix, et à la gloire que tu connaîtras au ciel.

La pratique t’aidera absolument.

Plus tu parleras de ta foi, plus ça deviendra facile si tu apprends à remettre tes craintes entre les mains de Dieu.

Avec le temps, tu trouveras ces conversations au sujet de l’évangile très faciles parce qu’elles seront devenues naturelles pour toi. C’est parce que tu auras appris à abandonner ton orgueil et tes craintes et à accepter l’inconnu, sachant que Jésus t’aidera.

J’aurais aimé apprendre ça beaucoup plus tôt, et à un prix bien moins élevé.

Crois-moi, ces quatre prochaines années à l’université seront extraordinaires.


Pour le lecteur ou la lectrice :

Évalue ta progression aujourd’hui par rapport à ta première année de l’université.

  • Permets-tu à la crainte de prendre le dessus? Dans quels aspects peux-tu faire plus confiance à Dieu?
  • Parles-tu de ta foi avec tes amis non chrétiens?
  • Comment as-tu grandi dans ta confiance en le Saint-Esprit pour te guider au quotidien?

Au sujet de l'auteur

Jess Versteeg

Jess est équipière à Montréal, et au cours des années, elle a œuvré sur tous les campus universitaires anglophones et francophones. Aujourd’hui, elle répartit son temps entre l’offre de mentorat, le travail au bureau de Montréal et le soin de ses tout petits à la maison. Jess a fait ses études de premier cycle à l’Université Queen’s en développement international et elle aime le coloriage, le crochet, l’écriture et Netflix en excès.

S’abonner à l’infolettre de P2C-Étudiants

Pour recevoir régulièrement des nouvelles du ministère étudiant, veuillez remplir ce formulaire.

   * indique des champs requis